Installation Pompe à chaleur

Le principe de la pompe à chaleur est d’extraire de l’énergie à l’extérieur de l’habitation pour l’injecter à l’intérieur par le biais d’un radiateur, d’un plancher chauffant ou d’un ventilo-convecteur en fonction du type d’installation choisi. Une pompe à chaleur est un moyen de chauffage qui se substitue par exemple à la chaudière gaz ou au poêle à granulés de bois.

Principe

Le principe d’une pompe à chaleur repose sur la différence de températures entre l’évaporation et la condensation selon la pression d’un fluide frigorigène.

Principe : la chaleur de l’air extérieur (même en dessous de 0°C il y a de la chaleur) ou de l’eau va faire évaporer le fluide de la PAC (évaporateur). Une fois celui-ci compressé (compresseur), il se condensera à l’intérieur de la maison (condenseur), libérant la chaleur qu’il a accumulé. Enfin, le détendeur permettra de remettre le fluide à l’état initial, c’est-à-dire liquide et à basse pression.

Les technologies de pompes à chaleur

Les PAC à détente directe

Avec cette technologie, il n’y a qu’un seul circuit remplit de fluide frigorigène. Ce dernier circule donc dans les pompes, les capteurs et les émetteurs de chaleur. Solution à éviter car la charge en fluide frigorigène est très importante et les risques de pollution sont donc élevés.

Les PAC mixtes

Le fluide frigorigène circule dans les capteurs de chaleur et les transmet via un échangeur au fluide de chauffage (air ou eau). Les performances sont légèrement inférieures à celle d’un PAC à détente directe (ajout d’un échangeur) mais la charge en fluide est moindre.